Coccinelles asiatiques

Protégez votre domicile d'une invasion de coccinelles. Appellez un exterminateur

La coccinelle asiatique a été introduite en Amérique du Nord au cours des années 1970 afin de lutter contre les pucerons et d'autres insectes ravageurs des cultures. Son cycle de reproduction rapide et sa capacité à résister aux hivers passablement rigoureux lui ont permis de devenir l'une des espèces prédominantes au Canada. Elle est un peu plus grosse que les espèces indigènes et mesure entre 6 et 10 mm de long (0,24 à 0,39 pouce). Sa couleur varie du jaune moutarde à un orangé rougeâtre foncé. Cette coccinelle peut avoir un nombre variable de points noirs sur ses élytres, voire aucun.

La coccinelle asiatique se reconnaît habituellement par deux taches ovales et blanches de chaque côté de la tête et une marque en forme de M juste derrière la tête. Comme pour bien d'autres insectes, ses couleurs vives représentent un moyen de défense qui avertit les oiseaux et ses autres prédateurs qu'elle n'a pas bon goût.

Quels dommages peuvent-elles causer?

Les coccinelles sont au nombre des insectes les plus bénéfiques. Ce sont des prédateurs voraces et efficaces contre les insectes ravageurs. Elles se nourrissent de plus de 50 espèces de pucerons. Une seule coccinelle consommera au cours de sa vie des milliers d'insectes ravageurs, contribuant ainsi à protéger les jardins résidentiels de même que les cultures de légumes et les vergers ayant une importante valeur commerciale.

Les coccinelles ne piquent pas, ne transmettent pas de maladies et n'infestent pas les approvisionnements alimentaires. Seulement trois des 450 espèces de coccinelles vivant en Amérique du Nord se nourrissent de plantes.

Cependant, de plus en plus de préoccupations sont soulevées concernant une espèce en particulier, la coccinelle asiatique. Les coccinelles asiatiques ont l'habitude de se regrouper en grand nombre à l'automne, tout comme les autres espèces de coccinelles, afin de trouver un endroit où passer l'hiver en toute sécurité. Attirées par les maisons et les bâtiments exposés au soleil, elles se rassemblent sur les murs extérieurs et s'introduisent à l'intérieur par les fentes et les ouvertures. Leur grand nombre représente une nuisance importante pour certains propriétaires.

 

 

- Source: Santé Canada

Les territoires

Saint-Hyacinthe
Saint-Jean-sur-Richelieu
Acton Vale
Waterloo
Cowansville
Bromont
Sutton
Shefford
Bedford
Mont Orford
Magog
Sherbrooke
Lac Brome
Knowlton
Saint-Alphonse
Saint-Césaire
Farnham
Marieville
Saint-Pie
Saint-Damase
Rougemont
Acton
Brome-Missisquoi
Le Haut Richelieu
La Haute-Yamaska
Les Maskoutains
Rouville
Dunham

 

numéro d'urgence : 450 775-3774

© 2017 Gestion Parasitaire Montérégie | Propulsé par Le Courrier Zone Web Retour en haut de page